L’incident est survenu, samedi après-midi, à la suite de violentes secousses  dans une zone de turbulences, alors que l’avion tentait de rallier New York au départ d’Istanbul. 

Jonas MOULENDA 

SALE temps pour les voyageurs aériens. 347 personnes  dont 21 membres d’équipage d’un Boeing 777 de la compagnie Turkish Airlines ont frôlé le pire samedi en fin d’après-midi, alors qu’ils se rendaient à New-York, aux États-unis d’Amérique.

Trois-quarts d’heure avant l’atterrissage de l’avion, celui-ci a été pris dans de violentes secousses. Se Ballots dans l’appareil, plus de trente passagers se sont plus ou moins grièvement blessés.

La panique était à son comble dans l’avion.

L’incident est survenu alors que le Boeing 777 de Turkish Airlines traversait l’Océan Atlantique,  en direction des États-unis. Les 326 passagers ont été pris de panique.  Un passager a raconté sur ABC News que le choc a été brusque et violent.

Les personnes qui n’avaient pas leurs ceintures attachées ont été projetées plusieurs mètres sur le plafond de l’avion ou sur les parois. D’aucuns ont indiqué avoir eu l’impression que l’avion perdait en attitude à la suite de violentes secousses.

Après des sueurs froides, les 347 occupants du Boeing 777 de Turkish Airlines sont arrivés à New-York.  Les personnes blessées ont été immédiatement dirigées ves un hôpital de la ville pour y recevoir des soins. Certains passagers s’en sont tirés avec des jambes fracturées.

Un passager gravement blessé conduit à l’hôpital.