La plus grande star française s’est éteinte la nuit dernière à l’âge de 74 ans.

Leïla KOBI

La France vient de perdre le plus grand flamboyant de sa musique. Johnny Hallyday, a tiré sa révérence dans la nuit du 5 au 6 décembre dernier.

L’information a été donnée à l’Agence France Presse ( AFP) par sa femme, Laetitia, au bord des larmes. À 74 ans, Johnny souffrait d’un cancer du poumon. Il aura longtemps lutté contre la terrible maladie avant d’y succomber.

La mort de Johnny Hallyday a été annoncée par sa femme Laetitia.

Depuis plusieurs mois, des médias évoquaient déjà l’état de santé « inquiétant » de Johnny Hallyday. Lassé du tapage médiatique, le rockeur français avait pris la parole sur son compte Twitter pour mettre fin aux rumeurs et évoquer sa maladie.

« On m’a effectivement dépisté il y a quelques mois des cellules cancéreuses pour lesquelles je suis actuellement traité. Je suis suivi par d’excellents professeurs en qui j’ai une totale confiance. Mes jours ne sont aujourd’hui pas en danger », avait-il laissé entendre.

La star avait terminé son Tweet par un hommage à sa femme Laetitia qui partageait sa vie depuis plus de vingt ans, ainsi que tous ceux qui étaient à ses côtés. « C’est un combat que je mène fièrement avec ma femme Laeticia et mes proches. J’irai au bout pour tous ceux qui m’aiment », avait-il rassuré, donnant rendez-vous à ses fans sur scène.

 Sa dernière apparition publique remonte encore à quelques mois, pourtant. À l’occasion, le rockeur se produisait sur scène pour la tournée de Vieilles canailles, lors de laquelle il a assuré des spectacles dans 17 villes en compagnie d’Eddy Mitchell et de Jacques Dutronc.

Quoique diminué par la maladie, la plus grande star française avait électrisé la foule sur scène. Il a tiré sa révérence au moment où il préparait un nouvel album intitulé Rester vivant. Johnny Hallyday aura donc consacré toute sa vie à la musique et à la scène.

Personnage mythique, il a marqué plusieurs générations. Il était le copains des petits et l’ami des plus grands. Il a été approché par presque tous chefs d’Etat français qui se sont succédé à l’Elysée. Du général de Gaulle qui l’avait convié pour animer la fête de Noël à Nicolas Sarkozy qui l’a invité au Fouquet.

Johnny Hallyday c’était ce phénomène qui s’est révélé au public dès les années 1960. Il intriguait autant qu’il suscitait des quolibets avec ses frasques. Sa vie sentimentale très mouvementée fit même l’objet de plusieurs articles des journaux people et des livres.

Sa mort a provoqué une vive émotion en France et dans le monde. Plusieurs chaînes de télévision et de radio ont décidé de lui rendre un vibrant hommage en diffusant ses différents shows où il apparaissait comme une bête de la scène musicale.