Le mystérieux décès est survenu peu après l’accouchement. 

Jonas MOULENDA 

Tristesse et désolation mardi matin à Mandji, le chef-lieu du département de Ndolou, dans la province de la Ngounié (sud du Gabon). Une jeune femme d’une vingtaine d’années, Pamela Koumba, est morte au centre médical de la localité.

Selon une source digne de foi, la parturiente aurait rendu l’âme après avoir fait un mort-né. Elle avait été transportée à l’unité sanitaire de la ville dès les premières contractions.

Pourtant, la parturiente n’a pas fait d’hémorragie post natale

Après le travail une bonne partie de la nuit, Pamela Koumba a donné naissance à un enfant de sexe féminin. Malheureusement,  le bébé était déjà mort.

Peu après l’accouchement, une fièvre atroce a commencé à lui brûler les tempes. Au moment où le personnel médical s’activait à son chevet, la jeune femme a finalement rendu l’âme.

Son décès a provoqué une onde de choc à Mandji. Les causes de son décès n’ont pas été élucidées. Au centre médical de la localité, on indique que la parturiente n’a pas fait  l’Hémorragie du Post-Partum. De quoi est-elle donc morte ? Un mystère enveloppeson décès.