C’est devenu récurrent. Après l’incident survenu dans la nuit du 02 au 03 juin 2018 à l’aéroport international Léon MBA, le tour est revenu aux passagers du vol AF0977  Paris-Libreville, sur le point de décoller, d’essuyer des sueurs froides mercredi soir

Jonas MOULENDA

LES incidents sur les appareils affrétés par Air France pour la desserte de Libreville n’en finissent plus de se répéter. Mercredi en fin de soirée, une grave panne technique aurait obligé le commandant de bord du vol AF 0977 à ordonner l’évacuation de l’avion, au moment où celui-ci s’apprêtait à décoller pour Paris.

Selon une source digne de foi, le vol a été finalement annulé au terme d’une longue attente. C’est le commandant de bord en personne qui a annoncé le désagrément aux passagers, rassemblés à la salle d’attente de l’aéroport Léon Mba de Libreville.

Les passagers attendant une communication d’air France. 

Ce sont des voyageurs mécontents et désabusés qui ont rebroussé chemin, avec caddies et bagages après avoir été débarqués du vol Libreville – Paris. Prévu  à 22h20, le vol AF0977 n’a donc pas décollé. Les membres d’équipage auraient jugé l’incident grave pour prendre le risque de voyager.Le commandant de bord annonçant l’annulation du vol.

D’après la source, un pilote serait sorti du cockpit en panique, interpellant au passage un agent de bord à qui il aurait ensuite exprimé une urgence. Les passagers auraient été immédiatement évacués de l’appareil. Il s’en est suivi une angoissante attente de trois heures durant lesquelles aucune communication n’a été faite pour faire état de la situation ou rassurer les voyageurs inquiets.

Certains passagers n’ont pas caché leur découragement 

C’est à 1h30 que le commandant de bord a annoncé l’annulation du vol et demandé aux passagers de rentrer chez eux, en attendant de nouvelles consignes via un SMS ou un mail. Les dispositions d’Air France prévoient normalement une mise à disposition d’un repas, d’un hébergement et d’une carte téléphonique en cas d’annulation.

Les passagers rebroussant chemin.

Malheureusement, ces dispositions n’auraient pas été prises pour tous les passagers hier soir à Libreville. Tous les voyageurs n’auraient pas eu droit à une prise en charge et bon nombre ont dû se débrouiller pour se restaurer et trouver un endroit où dormir.

Le vol annulé pourrait être reprogrammé pour les heures à venir. C’est ce qu’a annoncé le commandant de bord. Mais il n’est pas exclu que des appareils assurant les dessertes des pays voisins transitent par Libreville pour embarquer les passagers restés en rade. D’aucuns n’ont pas caché leur découragement et leur angoisse. Ils pourraient tout simplement annuler ce voyage qui a mal commencé.