La Cour d’appel judiciaire de Libreville vient d’ordonner la libération de l’activiste qui croupissait à la prison centrale de Libreville depuis quatre ans.

Jonas MOULENDA 

L’ACTIVISTE proche de l’opposition, Landry Amiang, plus connu sous le pseudonyme de Landry Ami Washington, a, enfin recouvré la liberté.

A la suite de la plaidoirie de ses avocats, le 23 décembre 2019,  la Cour d’appel judiciaire de Libreville a rendu, ce lundi en milieu de matinée, une ordonnance de mise en liberté de Landry Amiang.

Après la notification de cette décision à la prison centrale de Libreville , Landry Amiang devait ensuite retrouver sa famille. Il aura purgé quatre ans à en prison pour des motifs on ne peut plus superfétatoires.

Au cours de l’audience du 23 décembre dernier, ses avocats, parmi lesquels Me Jean-Paul Moubembe, avaient demandé sa relaxe pure et simple, mettant en exergue la vacuité du dossier.

Au lendemain de cette audience, la Cour d’appel judiciaire de Libreville a donc donné une suite favorable à la demande des avocats de l’activiste. Elle a finalement rendu une ordonnance de liberté d’office en faveur de Landry Amiang.

Selon une source judiciaire, l’activiste devrait recouvrer la liberté depuis la fin du délai légal de détention préventives . C’est une décision politique qui le maintenait en prison, au même titre que ses compagnons de détention Pascal Oyougou et Bertrand Zibi Abeghe.