L’accident s’est produit six minutes après le décollage de l’appareil qui tentait de rallier Nairobi, la capitale kényane. 

Jonas MOULENDA 

UN Boeing 737 d’Ethiopian Airlines s’est écrasé ce dimanche matin six minutes après son décollage de l’aéroport d’Addis-Abeba, en Ethiopie. L’appareil avait à son bord 149 passagers et 8 membres d’équipage.

Dans un communiqué publié dimanche, la compagnie Ethiopian Airlines n’a pas fourni le bilan de  ce crash, rassurant qu’elle est en train de procéder à toutes les vérifications.

Il s’agissait, a précisé le communiqué,  du vol ET 302 Addis-Nairobi. Les opérations de recherche sont en cours. Pour le moment, les autorités éthiopiennes ne se sont pas encore prononcées sur cet accident d’avion.

Mais sur son compte Twitter, le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a indiqué vouloir exprimer ses profondes condoléances aux familles de ceux qui ont perdu leurs proches bien aimés sur le vol ET 302.

Ethiopian Airlines est la première compagnie africaine de transport aérien sur le continent africain. Elle compte plus de 100 appareils dans sa flotte, essentiellement neufs.

Que s’est-il passé pour que le Boeing 737 de cette compagnie s’écrase peu après son décollage? S’agit-il d’un incident technique ou d’un attentat ? Seule l’enquête en cours permettra de démêler les fils de l’écheveau.